Sainte-Musse

Un nouveau pôle viendra compléter l’offre santé d’ici 2024

Après l’implantation de l’hôpital en 2011 et l’installation, en 2019, d’un nouveau centre hélio-marin, un nouveau pôle santé verra le jour à Sainte-Musse et complètera l’offre existante. Un investissement privé de 45 millions d’euros qui sera mis en service fin 2024.

Il y a eu Chalucet. Il y a Montéty. Il y aura Sainte-Musse… D’ici fin 2024, l’entrée ouest de la ville offrira un nouveau visage grâce à l’aménagement d’un pôle santé, en lien avec l’offre de soin existante et le campus RCT. « L’aménagement de cette nouvelle zone d’activités tertiaires s’inscrit dans une politique de territoire cohérente, a souligné Hubert Falco. Il vient requalifier et donner une identité à l’entrée Est de la ville ». Le projet marqué par une forte ambition architecturale a pour vocation de donner une centralité à un quartier qui en manque.

Sur les 8ha que compte cette zone d’activités économiques (ZAE) et dont le vaisseau-amiral est l’hôpital Sainte-Musse, sont venus s’installer la Croix-Rouge et, en 2019, sur le site de l’ancien marché de gros, un centre hélio-marin flambant neuf regroupant l’ex clinique diététique Saint-Jean située à Carqueiranne et l’Institut Hélio-Marin de la Côte d’Azur, implanté à Hyères. L’objectif de ce nouveau pôle santé est de compléter et d’améliorer la qualité du parcours de soin des patients ; et de faciliter les conditions d’accueil des accompagnants.

La nécessaire conjugaison entre le public et le privé

Sur les 6 000m² concernés par l’appel à projet lancé par la métropole Toulon Provence Méditerranée (TPM) en février dernier, seront implantés, un hôtel hospitalier pour les patients et leurs proches, une maison médicale ouverte à tous « en complément des urgences et surtout pour les désengorger, une clinique, un centre d’imagerie médicale et des parkings en sous-sol des bâtiments, a énuméré le Maire de Toulon, par ailleurs Président de la Métropole. La conjugaison du public et du privé est indispensable pour aller plus vite ».

En trois petites années, plus de 25 000m² de surface plancher sortiront de terre. « Les deux parcelles sont tout en longueur. Nous avons donc cherché à apporter à l’ensemble de ces trois bâtiments des respirations et à décomprimer la surface constructible pour apporter équilibre et qualité à ce projet », indique Thierry Ami, l’architecte sélectionné par le groupement Corpus, lauréat de l’appel à projet.

Une centaine d’emplois créés

Ainsi, la répartition des volumes, les hauteurs des bâtiments et leur inscription dans le site ont été dictée par la topographie des lieux. Les constructions assez basses au nord en raison de la liaison autoroutière s’élèveront peu à peu vers le sud pour atteindre une hauteur remarquable et remarquée. Ce dernier édifice, qui accueillera un restaurant avec vue sur le stade du camp d’entrainement du RCT en roof-top, sera « la pierre angulaire du quartier. L’ensemble des lots sera relié par une canopée : longue de 220m, elle donnera une véritable unité au projet et sera rehaussée par des jardins suspendus qui permettront aux gens de circuler dans des espaces végétalisés au-dessus du sol », poursuit l’architecte.

Ce projet structurant à la fois pour le quartier, la ville et le territoire métropolitain représente un investissement privé de 45 millions d’euros dont la majeure partie sera réinjectée dans l’économie locale et qui contribuera au développement économique du territoire avec la création, d’ici 3 ans, de plus d’une centaine d’emplois directs.

La mue du quartier de Sainte-Musse devrait se poursuivre avec la création de la gare routière du futur transport en commun en site propre (TCSP) et le déménagement de la caserne des pompiers dont le départ du Port-Marchand est acté.

Le groupement Corpus est composé du promoteur immobilier Quartus, du développeur et aménageur NGE ; et de l’investisseur BMF. Le projet a été dessiné par Thierry Ami, de l’agence Flex Architectes qui connait bien le quartier de Sainte-Musse puisqu’il a dessiné le camps d’entrainement du RCT.

En savoir plus 

L’appel à projet lancé le 1er février 2021 concernait l’aménagement de deux lots. La volonté de TPM, propriétaire des terrains de la ZAE de Saint-Musse était de sélectionner un ou plusieurs opérateurs capables de réaliser un pôle santé en lien avec l’hôpital mis en service en 2011 et qui est le 1er centre hospitalier du Var.

Quatre candidats ont répondu à cet appel à projet, tous avec des projets de qualité et cohérents. La commission, qui s’est réunie le 19 juillet dernier, a porté son choix sur le groupement Corpus, notamment pour sa prise en compte du développement durable, sa proposition financière, ses délais de réalisation et son traitement architectural. Les bâtiments ont été pensés pour recevoir le label Bâtiments Durable Méditerranéen et Haute Qualité Environnementales (HQE) – bâtiment tertiaire.

Actualités 

Actualités

Par l’arrêté préfectoral du 22 juillet 2021, le port du masque est redevenu obligatoire dans les rues de la ville depuis le 23 juillet et jusqu’au

Cette 5e édition du concours photo sur Instagram organisée par la Ville de Toulon a connu un franc succès puisque la Ville a reçu plus d’un millier

Le handicap ne doit pas être un obstacle aux plaisirs de la baignade.

La Métropole TPM accueille du jeudi 29 juillet au dimanche 1er aout la finale du PRO SAILING TOUR, un événement sportif international dédié aux Oce

Après l’implantation de l’hôpital en 2011 et l’installation, en 2019, d’un nouveau centre hélio-marin, un nouveau pôle santé verra le jour à Sainte