Vaccination contre la Covid-19 : bilan d’étape

Presque un mois après l’ouverture du centre de vaccination aménagé dans le gymnase du Port Marchand, le premier magistrat et le représentant de l’État dans le département ont fait un point d’étape.

Ce jeudi 11 février, le maire de Toulon, Hubert Falco et le préfet du Var Evence Richard ont effectué une visite du centre de vaccination où 3844 personnes (de plus de 75 ans) ont déjà été vaccinées. Depuis son ouverture il y a trois semaines, le centre tourne rondement avec une moyenne de 210 vaccinés par jour.

Visite guidée

La visite a été menée en présence de Yannick Chenevard, adjoint au maire et directeur des opérations de commandement, Henri Carbuccia, directeur départemental de l’ARS PACA, du colonel des sapeurs-pompiers Jacques Baudot et du capitaine des sapeurs-pompiers Philippe Franssen. C’est ce dernier, coordinateur du centre, qui les a guidés dans les 1 056 m² du gymnase aménagé en structure sanitaire où « l’organisation est exemplaire », comme l’a fait remarquer en souriant une dame quittant la zone de repos.

Les personnes sont tout d’abord accueillies pour la phase d’enregistrement administratif, elles sont ensuite dirigées vers le box d’un médecin, puis vers celui d’un infirmier pour le geste vaccinal, lequel est suivi obligatoirement par une phase de repos d’un quart d’heure (avec prise de température et de tension) dans un espace dédié.

Une logistique adaptée

Cette visite a été l’occasion de saluer les personnels soignants, les agents communaux, les bénévoles de la Protection Civile et tous les acteurs mobilisés.

" Tous les maires sont prêts à mettre en place la logistique nécessaire pour vacciner plus de monde", a déclaré le maire Hubert Falco, "mais ils doivent s’adapter au nombre de doses de vaccin disponibles. Dans le Var, on se partage les doses, c’est normal, il faut de l’équilibre ".

Actualités 

Actualités

Les enfants du quartier de Bon-Rencontre auront des raisons d’avoir hâte de rentrer à la « grande école ».

Si les confinements successifs ont pu mettre le moral des jeunes en berne, il n’était pas question de se résoudre au silence musical pour cinq DJ T

Impossible, ce 29 avril au matin, d'éviter le classique "inauguration pluvieuse, inauguration heureuse" !

La police municipale de proximité s’installe progressivement dans tous les secteurs de la Ville.

C'est fait !