Jeunesse

La ville de Toulon veille sur ses enfants

Depuis 2014, Toulon est Ville Amie des Enfants. En signant cette convention le 10 novembre dernier, la municipalité s’est engagée à respecter cinq points essentiels portant sur le bien-être et l’inclusion des enfants. Le plan d’action mis en place par la commune comporte notamment le dispositif « Paroles d’enfants » qui permet aux jeunes des centres de loisirs de s’initier à la citoyenneté et de se questionner sur les droits de l’enfant à travers des activités ludiques et pédagogiques.

La nouvelle est tombée, par SMS, sur les portables des animateurs des centres de loisirs. L’exemplaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) signée le 20 novembre 1989, détenu par la médiathèque Chalucet a disparu. Charge à 72 petits Toulonnais de la retrouver. Phrases à trous. Photos à regarder avec attention. Chapeau rempli de mystère. Seule certitude : le texte se trouve dans le quartier de la créativité et de la connaissance… Par petits groupes, parfois avec l’aide de leurs éducateurs, ils sont passés d’énigmes en énigmes pour retrouver le précieux document et sortir à l’heure dite de la médiathèque Chalucet.

Ce mercredi 17 novembre, un « escape game » était donc organisé, par la Ville, pour célébrer avec trois jours d’avance les 32 ans de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations-Unies de la convention internationale des droits de l’enfant. L’organisation de cette célébration ludique et pédagogique s’inscrit dans le dispositif Toulon, Ville Amie des Enfants. Après avoir travaillé pendant le mandat 2013–2019 avec l’UNICEF, la ville a renouvelé son partenariat avec l’organisation internationale pour les 6 années à venir, en signant, le 10 novembre dernier, la convention qui lie les deux structures.

« Une récompense pour le travail réalisé et pour celui à venir »

« Le titre de Ville Amie des Enfants est une récompense attribuée par l’UNICEF pour le travail réalisé les années précédentes et pour celui qui va être réalisé les cinq prochaines, a expliqué Valérie Mondone aux enfants des centres de loisirs qui ont assisté à la signature de la convention(*) entre les représentants de l’organisation internationale et la Ville. Comme à l’école, nous avons passé un oral avec des personnes de Paris et pendant deux heures nous avons expliqué tout ce que nous faisons pour les enfants ».

Après s’être engagé avec l’UNICEF sur le mandat 2014 – 2020, la Ville poursuit donc « le travail mené les six dernières années en donnant la parole, notamment aux enfants inscrits à l’année dans les centres de loisirs. Chaque année, des projets sont réalisés à partir d’idées émises par ceux qui seront les citoyens de demain », poursuit l’élue à la Jeunesse.

La commune est donc tenue de respecter les 5 points suivants : assurer le bien-être de chaque enfant à travers une dynamique locale, affirmer sa volonté de lutter contre l’exclusion, permettre et proposer un parcours éducatif de qualité à tous les enfants, prendre en considération la participation de chaque enfant, et nouer un partenariat avec UNICEF France pour contribuer à sa mission de respect des droits de l’enfant.

« Paroles d’enfants », le dispositif phare

Pour collecter les besoins et idées des enfants des centres de loisirs puis les transformer en projets, 22 délégués ont été élus, le 29 septembre dernier, par leurs camarades. Ce dispositif appelé « Paroles d’enfants » a été lancé par la municipalité en 2013 pour favoriser la participation des 6-11 ans, les initier à la démocratie et les impliquer dans la vie de la cité.

Plusieurs projets sur des thématiques bien différentes ont déjà vu le jour. Ainsi, en 2017, leur réflexion a porté sur la protection de la mer et a abouti à la réalisation d’affiches destinées à sensibiliser le grand public. Exposées en mairie d’honneur pendant la Semaine européenne du développement durable, elles ont été, ensuite, apposées dans les mairies de quartiers, à l’Office du tourisme, dans les bus du réseau Mistral et dans les centres de loisirs. En 2018, ces citoyens en herbe ont planché sur la place des animaux dans les centres urbains en créant, de toutes pièces, le Guide des animaux pour les enfants. Enfin, il a fallu 2 ans aux enfants des centres de loisirs pour créer un jeu de plateau autour du patrimoine architectural toulonnais. Pour cette année, les projets seront sélectionnés le 1er décembre prochain.

(*) Étaient présents à la signature de la convention : Valérie Mondone, adjointe au maire en charge de la Jeunesse, Geneviève Lévy, députée du Var, Josée Massi, adjointe au maire en charge de l’Éducation, Laurent Jérôme, adjoint au maire en charge de la sécurité, Anaïs Dir, conseillère municipale en charge de restauration scolaire et Dominique WEIZMAN, déléguée référente du comité UNICEF Azur Méditerranée.

En savoir plus 

 

Une Ville Amie des Enfants est une commune qui s’engage à respecter les droits des enfants : leurs voix, leurs priorités et en faire partie intégrante des politiques, des décisions et des programmes publics. Ce dispositif a été lancé par l’UNICEF en 1996, suite à la résolution adoptée lors de la 2e Conférence des Nations-Unies qui fixait comme objectif de transformer les villes en des lieux agréables à vivre pour tous leurs habitants. Selon cette 2e Conférence, le bien-être des enfants serait le meilleur indicateur d’un habitat sain, d’une société démocratique et d’une bonne gouvernance. Un secrétariat international des Villes amies des enfants a été créé en 2000 au Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF, situé à Florence. Conformément à son mandat, ce secrétariat recueille, analyse et diffuse les expériences menées dans un cadre local pour appliquer la Convention internationale relative aux droits de l’enfant adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée des Nations-Unies.

Actualités 

Actualités

Après quatre mois de travaux, la traverse Lemercier offre un nouveau visage.

Attendue par tous les acteurs qui ont aidé le projet à voir le jour, l’inauguration officielle de la Résidence Sociale à Orientation Educative du F

Les Toulonnais savaient que leur ville était la 4e grande ville la moins endettée de France.

La métropole Toulon Provence Méditerranée vient d’investir 75 millions d’euros supplémentaires pour « verdir » la flotte des bus de son réseau de t

Le Village de Noël a été inauguré ce vendredi 26 novembre, donnant ainsi officiellement le coup d’envoi de ces fêtes de fin d’année.